L’agence américaine Development Finance Corporation réalise son premier investissement dans le secteur des énergies en Afrique du Sud

(Agence Ecofin) – U.S International Development Finance Corporation (DFC), l’agence gouvernementale américaine, dédiée au financement du secteur privé dans des pays émergents annonce son premier engagement en Afrique depuis qu’elle a succédé à l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC).

L’institution a approuvé un prêt de 40 millions $ en faveur de Tetra4 Proprietary Ltd, une entreprise sud-africaine spécialisée dans la production de pétrole et de gaz naturel.

Tetra4 prévoit de développer et de commercialiser un champ de gaz naturel et d’hélium en Afrique du Sud. Le prêt servira également à financer la construction et l’exploitation d’un pipeline de collecte de gaz naturel ainsi qu’une usine de liquéfaction de gaz naturel et d’hélium.

Le secteur des énergies qui bénéficie de cette facilité de U.S International Development Finance Corporation, sera l’un des domaines prioritaires d’investissement de l’institution américaine. Lors de la récente signature d’un mémorandum d’entente avec la Banque africaine de développement (BAD), Adam Boehler (photo), CEO de DFC, l’a clairement indiqué. A côté du secteur de l’énergie, l’institution se focalisera sur les secteurs de services financiers, des infrastructures et de l’agriculture.

Dotée d’une enveloppe de 60 milliards $, DFC est une agence dédiée au développement du secteur privé en Afrique. L’institution remplace l’OPIC qui a soutenu durant plusieurs années, des entreprises américaines sur des projets dans des pays émergents.

Chamberline MOKO