Africa News Gabon Gabon : Glenn Menzeme, le jeune gabonais qui fait...

Gabon : Glenn Menzeme, le jeune gabonais qui fait le commerce de friperie

-

- Advertisment -

Libreville, Dimanche 27 Octobre 2019 (Infos Gabon) – La vente de la friperie. C’est dans ce secteur d’activité que Glenn Menzeme s’est découvert une passion. Il l’exerce désormais à temps plein au marché de Nzeng-ayong -Libreville) après avoir été au service de son patron. Dans cet entretien, il nous explique le fonctionnement de son activité.

Infos Gabon : Qui vous a inspiré dans l’activité de la friperie ?

Glenn Menzeme : J’ai travaillé pendant un certain temps au service de quelqu’un. J’ai pu cerner les mécanismes du métier. Je me suis également rendu compte que c’est une activité rentable, et je pouvais aussi en faire pour pouvoir subvenir à mes besoins et à ceux de ma petite amie. C’est ainsi que je me suis trouvé un espace au marché de Nzeng-Ayong, pour pouvoir me lancer dans cette activité. 

Infos Gabon : Comment se déroule la vente au quotidien, est-elle rentable ?

Glenn Menzeme : Lorsque je suis en rupture de stock, je vais m’approvisionner chez mon fournisseur du côté du carrefour Petit Paris. Les prix de ballots varient en fonction du produit. Je ne vends exclusivement que des vêtements de femmes notamment les débardeurs, vu qu’elles sont les personnes qui s’habillent le plus clair du temps. Ça va de cinquante milles (50.000) francs CFA en montant. Dans mes débuts, j’ai commencé avec une marchandise achetée à ce prix. C’est après avoir épargné que je me suis pris des produits de bonnes factures et d’un prix plus élevé. 

Une fois en possession de ma marchandise, je fais le tri des choses. Je classe de la plus valeureuse à la moins valeureuse. C’est à l’issue de cela que je détermine le prix de l’article.

En termes de rentabilité, je dirais oui. Dans un ballot, vous pouvez avoir 80 à 100% de bénéfice, selon la qualité du produit et le mouvement du marché, c’est-à-dire lorsque la clientèle afflue. Je gagne en moyenne vingt milles (20.000 à trente milles (30.000) francs CFA par jour, ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Infos Gabon : Quelles sont les difficultés rencontrées au
quotidien ?

Glenn Menzeme : La première difficulté vient des autorités municipales. Les taxes varient en fonction des jours. Par exemple le mardi et samedi, les taxes sont de l’ordre de cinq milles (5000) francs CFA. Dans cette somme, nous payons le nettoyage, le stockage de la marchandise, celle de l’hygiène et la taxe journalière. 

Le reste des jours, ce sont d’autres taxes que nous payons. La difficulté, c’est lorsque vous n’avez encore rien vendu et certains agents vous exigent de payer les taxes. C’est souvent à ce niveau que nous avons maille à partir, alors qu’il faut vendre pour pouvoir s’acquitter des taxes.

En dehors de cela, il y a la saison de pluie qui met en mal notre activité. Lorsque la marchandise vient d’être mouillée, nous ne pouvons pas l’écouler dans un tel état, il va falloir sécher les vêtements, ce qui est une perte de temps. Mais ce sont des difficultés auxquelles nous sommes habituées, et qui font partie de notre activité.

Infos Gabon : Cela fait combien de temps que vous faîtes dans la
friperie, et quelles sont vos ambitions ?

Glenn Menzeme : Ça fait aujourd’hui trois ans que je vis de
cette activité. En termes d’ambition, je souhaiterai avoir un cadre beaucoup
plus grand, en vue de diversifier mes produits mais aussi d’offrir un emploi à
des personnes qui en cherchent. J’ai également la ferme intention d’étendre mon
business à travers le pays pour un meilleur rendement et pour plus d’emplois.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Glenn Menzeme : Je veux juste dire aux jeunes que lorsque tu penses que tu as échoué, tu n’as pas intégralement échoué. L’homme est doté d’une intelligence qui lui permet de se réinventer. Il suffit juste de regarder ce qui se passe autour de nous pour comprendre qu’il n’est pas trop tard pour bien faire. Je tiens à dire aux jeunes sortis du circuit scolaire que vous pouvez passer à autre chose lorsque vous avez la capacité de le faire, il suffit d’y croire. 

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

Côte d’Ivoire: Des cacaoculteurs formés à l’usage des biopesticides

Publié le 15.11.2019 à 03h18 par APA Des cacaoculteurs ivoiriens de la localité d’Azaguié dans le...

ABU DHABI UNIVERSITY: ADU Among Top Ten Arab Universities for Faculty and Student Diversity

Abu Dhabi University recently issued the following announcement.Abu Dhabi University (ADU), an internationally recognized academic institution for quality education...

SINGAPORE NO MORE: Emirates Suspends Flights Between Brisbane and Singapore

15 Nov 2019Emirates has announced that they will suspend direct flights between Brisbane and Singapore and vice versa from...

Côte d’Ivoire – Présidence de la FIF : Didier Drogba sort le grand jeu

C'est un homme dévoué et plein de détermination qui a tenu à parler...

CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Le Ghana s’offre l’AfSud, RDC et Gabon dos à dos

Patrick Juillard, publié le vendredi 15 novembre 2019 à 00h55 Le...

Abu Dhabi T10 League, Deccan Gladiators v Delhi Bulls: Predicted XIs, Match Predictions and Live telecast details

FEATURED WRITER Preview 14 Nov 2019, 22:14 IST Zaheer Khan (C) and Ali Khan (R) could...

Must read

ABU DHABI UNIVERSITY: ADU Among Top Ten Arab Universities for Faculty and Student Diversity

Abu Dhabi University recently issued the following announcement.Abu Dhabi...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you