CAN 2021 – Eliminatoires (J1) : Les Comores gagnent au Togo, le Kenya accroche l’Egypte

Patrick Juillard, publié le jeudi 14 novembre 2019 à 19h10

Surprise en Egypte, avec le match nul des Pharaons contre le Kenya (1-1) en ouverture des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations.

Reprise de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021 ce jeudi. Dans le groupe F, le Mozambique n’a pas tremblé chez lui face au Rwanda. Les Mambas, dont la dernière participation à une phase finale remonte à 2010, l’ont emporté (2-0) grâce à des buts signés Telinho (31eme) et Mexer (33eme). Suite au match nul entre le Cameroun et le Cap-Vert (0-0), les coéquipiers du défenseur des Girondins de Bordeaux s’emparent des commandes de cette poule qui ne qualifiera qu’une seule équipe en plus des Lions Indomptables, pays organisateur.

Les onzes de départ :
Mozambique : Frenque – Mussagi, Mexer, Zainadine Jr, Kambala, Reinildo – Genny, Telinho, Quembo – E.Pelembe, Bauque.
Rwanda : Kimenyi – Ombolenga, Nirisarike, Rwatubyaye, Imanishimwe – Muhire, Bizimana, Niyonzima – Tuyisenge, Kagere, Hakizimana.

Classement du groupe F : 1. Mozambique, 3 pts. 2. Cameroun, Cap-Vert, 1 pt. 4. Rwanda, 0 pt.

Déjà absent de l’édition 2019, le Togo a commencé de la pire des manières sa campagne de qualification pour la CAN 2021 en s’inclinant à Lomé face aux Comores (0-1). Les hôtes avaient pourtant pris le match par le bon bout en s’assurant la possession du ballon. Il manquait un peu de justesse et de précision aux Eperviers pour concrétiser cette domination. Les hommes de Claude Le Roy se faisaient cueillir au retour des vestiaires. Si Barcola retardait une première fois l’échéance en réussissant une belle parade, le portier de la réserve de l’Olympique Lyonnais ne pouvait que s’incliner quand Ben Nabouhane servait Selemani. L’ancien Lorientais convertissait (52eme) et s’offrait là un joli cadeau d’anniversaire, lui qui fête ses 26 ans. Impuissant offensivement, le Togo se montrait incapable de retourner la situation par la suite.

Les onzes de départ :
Togo : Barcola – Lawson, Ouro-Sama, Djené, J.Olufade – Dossevi, Atchou, Atakora, Sunu – Mlapa, Laba.
Comores : Ahamada – Abdou, Mdahoma, Alhadhur, A. Abdallah – Bachirou, Mchangama, Bakari, Selemani – Ibouroi, Ben Nabouhane.

Sans Mohamed Salah, blessé, l’Egypte a été surprise chez elle par le Kenya et concède le match nul (1-1). Si la première grosse alerte était sur le but égyptien, El-Shennawy s’interposant devant Omondi (21eme), les Pharaons menaient les débats et ouvraient le score par Kahraba (41eme), bien aidé par les approximations défensives kényanes. Olunga lui rendait la monnaie de sa pièce en exploitant une passe en retrait mal assurée d’Elneny pour égaliser (67eme). Maladroits, les hôtes ne parvenaient pas à reprendre l’avantage par la suite. La grande purge opérée au sommet du football égyptien après l’échec de la CAN 2019 n’a visiblement pas produit les effets escomptés.

Les onzes de départ :
Egypte : El-Shennawy – Fathi, Hegazi, Alaa, Abd.Gomaa – Hamed, El-Sulaya – El-Shahat, Afsha, Trezeguet – Kahraba.
Kenya : Matasi – Olwande, Okumu, Ouma, Onyango – Wanyama, Omollo, Juma – Masika, Olunga, Omondi.

Classement du groupe G : 1. Comores, 3 pts. 2. Egypte, Kenya, 1 pt. 4. Togo, 0 pt.