Voici les plages à éviter cette année au Maroc

0

Le Secrétariat d’État chargé du Développement durable vient de diffuser son rapport sur la qualité de l’eau de baignade. Il en ressort que 98,43% des plages sont conformes.

Mais, cette année, trois plages sont à bannir : celle d’Oued Merzeg, qui se trouve dans la région de Casablanca. L’interdiction concerne les deux premières stations, situées à l’entrée principale, près de l’embouchure et, à 200 mètres, au nord de la Station 1. C’est également le cas de la plage “Jbila III”, à Tanger, et d’Ain Atiq, dans la région de Rabat.

En effet, elle détiennent les « rejets d’eaux usées et connaissent une forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène », est-il écrit sur ce rapport diffusé le lundi 24 juin 2019. Les solutions, pour les rendre conformes, sont connues : dépollution des cours d’eau, renforcements des infrastructures d’hygiène, dans les plages, et, bien sûr, nettoyage des plages, en dehors des vacances estivales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.