VERS UNE CARTOGRAPHIE SUR L’INCUBATION DE STAR UP AU SÉNÉGAL


VERS UNE CARTOGRAPHIE SUR L’INCUBATION DE STAR UP AU SÉNÉGAL
La plateforme d’open innovation, “Kinaya Ventures”, est en train de travailler pour produire en janvier, une cartographie sur l’incubation de Star up au Sénégal, a annoncé jeudi à Dakar, sa co-fondatrice, Eva Sow Ebion.

“Notre idée est de pouvoir cartographier les capacités des différents acteurs (incubateurs d’entreprise ou accélérateurs de startup), cartographier l’expertise qu’ils offrent aux entrepreneurs. On a l’espoir de pouvoir rendre publique cette cartographie à partir du mois de janvier (2020)”, a-t-elle notamment indiqué.

La co-fondatrice de “Kinaya Venture” s’exprimait lors d’une rencontre intitulée “Workshop ecosystem Mapping », tenue à la Place du Souvenir Africain en présence de plusieurs jeunes entrepreneurs et expert de l’incubation.

Selon elle, l’objectif principal de ce workshop était de consolider ensemble les informations sur les organisations de l’écosystème sénégalais, ayant pour mission de soutenir les Petites et moyennes entreprises (PME), les startups et les entrepreneurs.

La rencontre, a-t-elle ajouté, était destinée à regrouper les différents acteurs autour d’une vision commune en consolidant leurs données et en créant ensemble des pistes de collaboration pour l’année prochaine.

“On espère qu’à la fin décembre, on puisse analyser les différentes données qu’on aura eues et travailler à la production de cette carte dès le début de l’année”, a dit Eva Sow Ebion.

Elle a assuré que cette cartographie va pouvoir permettre à un entrepreneur de savoir qu’en fonction du stade de développement où il se situe (…) de savoir quel est le hub en face qui lui apportera la meilleure réponse ou le support qu’il soit technique, financier ou méthodologique le plus adéquat à son parcours et à son activité.

“C’est vrai que c’est un travail qui ne peut être mené que si tous les acteurs jouent le jeu. On espère que tous les acteurs puissent contribuer qu’ils puissent donner toutes les informations qui composeront la carte”, a-t-elle expliqué.

“Il y a une demande mais comment est-ce qu’on structure l’offre pour répondre à cette demande. On ne sait pas réellement quelle est la méthodologie qui est proposée par l’ensemble de ces incubateurs, accélérateurs, hub de manière générale. On ne sait pas l’expertise des uns et des autres”, a ajouté Mme Ebion.

“Kinaya Ventures”, est une plateforme d’open innovation cofondée par Laïssa Mouen et Eva Sow Ebion. Elle est active à Abidjan en Côte d’Ivoire et à Dakar au Sénégal.

Ladite plateforme déploie depuis 2018 des programmes de montée en compétences et d’accélération destinés aux co-fondateurs de startups et aux entrepreneurs en Afrique.

Elle développe également une activité de financement et d’amorçage pour les startups, ainsi qu’une activité de conseil pour la mise en place de politique d’innovation pour les grandes entreprises, les institutions internationales et les organismes gouvernementaux.
SG/ASB

APS