Soutien aux producteurs de cajou en Côte d’Ivoire

A l’occasion de sa visite d’Etat dans le Hambol, le président Alassane Ouattara a annoncé à Katiola qu’afin d’améliorer le revenu des producteurs, le Conseil Coton-Anacarde et le Groupement des exportateurs des produits egricoles (GEPPA) ont procédé à l’enlèvement de 200 000 tonnes de noix de cajou au prix de FCFA 375 par kilo fixé par le gouvernement. En outre, il a été procédé à une compensation de la baisse des cours de l’anacarde par un prix rémunérateur du coton. Et ce, par une subvention de FCFA 21 milliards par l’Etat pour la campagne 2019, selon le communiqué du gouvernement. Les deux produits, a-t-il rappelé, partagent la même aire géographique.

Par ailleurs, le directeur général du Conseil Coton Anacarde, Adama Coulibaly, a indiqué que Centre ivoirien de technologie de l’anacarde (CITA), destiné à la formation des acteurs de la filière, sera bientôt inauguré.