Rabat : Khalil Hachimi Idrissi appelle à réinventer le modèle économique des agences de presse


Rabat : Khalil Hachimi Idrissi appelle à réinventer le modèle économique des agences de presse

Autres articles
Intervenant lors de la clôture de la 5ème Assemblée (AG) de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) qui s’est tenue les 29 et 30 novembre, M. Hachimi Idrissi a souligné que “le modèle totalitaire de l’agence de presse gratuite, qui délivre un contenu sans valeurs, puisqu’il n’a pas de prix, est en voie de disparition dans le continent”.

“Le modèle de l’agence publique qui vend de l’information est un modèle qui est plus sain sur le plan économique”, a-t-il insisté, relevant que pour être dans une dynamique économique intelligente, l’agence se doit de présenter des produits sous différents formats.

Il a, dans ce sens, fait observer que “quand il y a une stratégie commerciale, le produit s’améliore, le marketing apparait et une relation client s’installe”, mettant l’accent sur l’impératif d’insérer les agences dans cette vision économique afin de les rendre plus attractives.

M. Hachimi Idrissi a, par ailleurs, appelé les agences de presse à être plus attentives aux besoins du marché, à être dans l’éthique et la déontologie et à être dans l’innovation, soulignant que l’avenir de l’agence doit être conçu et discuté collectivement en associant toutes les parties concernées dans la définition et la mise en place des projets.

Évoquant l’importance de multiplier les conventions et les accords de partenariat, il a noté un flux inter-agences “très intéressant” qui permettra de partager et échanger du contenu entre les agences membres et à consolider la coopération notamment au niveau de la qualification des ressources humaines, et ce par la dynamisation de la communication multilatérale.

Pour le président de la FAAPA, ces accords permettront également de renforcer le rendement des journalistes en leur offrant les moyens leur permettant d’accompagner les mutations que connait la scène médiatique africaine et internationale.

Cette journée a été marquée par la signature d’un accord de partenariat entre l’Agence de presse de la Guinée-Bissau et l’Agence de presse capverdienne “Infropress”.

La deuxième journée de cette Assemblée générale a connu la présentation du rapport d’activités de la FAAPA au titre de l’année 2019, notamment la performance et l’avenir du Réseau des femmes leaders des agences de presse africaines, dont un site web devra être créé, du réseau d’échange entre les directeurs de l’information des agences de presse membres et du réseau des responsables des technologies de l’information.

Les membres de l’AG se sont aussi attardés sur les résultats de la 7-ème réunion du conseil exécutif de la Fédération tenue à Praia (Cap Vert) et sur la participation de la FAAPA à plusieurs rencontres internationales, dont le Forum économique Russie-Afrique et la 6è conférence internationale des agences de presse à Sofia.

Il a par ailleurs été procédé à la remise du Grand prix de la FAAPA 2019 pour la meilleure photo, le meilleur reportage vidéo et le meilleur article.