Publi-Reportage: Dômes écologiques, une première au Sénégal

0

Une sénégalaise du nom de Aïcha Hama est l’instigatrice du projet de dômes écologique au Sénégal. Avec l’association Eco- Freedôms, basée en Belgique, elle a eu à suivre la formation en France, et « l’idée de voire ce projet instauré au Sénégal a germé dans ma tête », affirme-t-elle.

Le projet de Dôme écologique est une initiative de l’ONG Freedôms, spécialisée dans le volet humanitaire. Étant une première sur le sol sénégalais, l’idée est d’une jeune sénégalaise Aicha Hama qui a eu à bénéficier d’une formation de l’ONG en construction de dôme écologique en France. C’est dans ce sens qu’elle a eu l’idée de les faire venir au Sénégal.

Le dôme écologique plus connu sous le nom de Technique de SuperAdobe, est une sorte de maison construite à l’aide du sable et de pierres et de sac. Cette technique plus économique en termes de coût, peut aider les populations surtout situées dans des zones les plus reculées du pays.

Voir image

Comme le dit l’adage « La pratique éclaire la théorie et la théorie n’est rien sans la pratique« , Aicha Hama l’a bien compris. Connaissant bien son pays, la stagiaire et initiatrice de ce projet a jugé nécessaire de l’appliquer à Bayakh, situé dans le département de Rufisque (région de Dakar).

« Après plusieurs mois de recherches de formation de construction dans le domaine écologique spécialement en terre, elle est enfin tombée sur cette technique de SuperAdobe de l’ONG Eco-Freedôms« , affirme Aicha.

Avant d’ajouter qu’ »après avoir pris contact avec Lora et Cie, elle a eu à bénéficier d’une formation en construction de Dôme écologique« . Une formation « courte » qu’elle trouve « simple, durable, écologique, rapide et respectueuse de l’environnement« , ajoute la jeune stagiaire.

Lora Chauvet, membre de l’ONG Freedôms, affirme que « le projet intervient souvent dans des endroits où l’accès au logement est difficile, des endroits qui font face aux catastrophes naturels et autres.« 

Venus de divers horizons, ce projet consiste à rassembler les participants autour d’un thème qu’est l’habitat. Sur ce, les initiateurs de ce projet sur le territoire ont profité de ce moment de solidarité pour lancer un appel aux autorités afin qu’elles puissent participer à la vulgarisation du projet de dôme écologique surtout dans les coins les plus reculés du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.