Africa News Progression réelle en eau entre 2018 et 2019: Dakar...

Progression réelle en eau entre 2018 et 2019: Dakar a atteint une production moyenne de 419 000 m3/j

-

- Advertisment -

Entre 2018 et 2019, la région de Dakar a atteint une production moyenne de 419 000 m3/j contre 360 000 m3/j, il y a un an. Cette annonce est de la Sones.

Bonne nouvelle pour les usagers de la capitale sénégalaise, en cette période de forte canicule et de pénurie d’eau. La région de Dakar recevra très prochainement une production additionnelle de 15 000 m3/j, selon un communiqué de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones). Cette production, qui viendra du nouveau centre de Thieudème (région de Thiès) est composée de six forages, d’une station de pompage et d’une conduite de transfert vers les zones de consommation. Ce système est connecté au centre de production de Bayakh dont il constitue la deuxième phase.

Ces travaux sont réalisés dans le cadre du Programme spécial de renforcement de l’alimentation en eau potable de Dakar (Psdak).

Entre 2018 et 2019, selon un communiqué de la Sones reçu hier à ‘’EnQuête’’, la progression est réelle (16,3 % de volume supplémentaire mobilisé). ‘’Grâce aux travaux réalisés par la Sones, une production moyenne ‘’record’’ de 419 000 m3/j est atteinte contre 360 000 m3/j, il y a un an.

‘’A la mise en service très prochaine du nouveau pôle de production d’eau potable de Thieudème, le pic de 435 000 m3/j pourra être atteint. A la fin de l’année 2019, la progression sera de 30 % par rapport à 2011. Globalement, à la fin du Psdak, la production complémentaire sera de 194 000 m3/j, soit bien plus que la capacité de production installée sur le lac de Guiers (185 000 m3/j pour les usines de Ngnith, Kms1 et Kms2)’’ a laissé entendre le service de communication de la Sones. Pour qui cette production vient également d’être sécurisée.

La pièce en Y était à l’origine de fortes perturbations de l’alimentation en eau potable de Dakar et des localités situées le long des conduites du lac de Guiers. Le système de protection de Keur Momar Sarr 1 (Kms1) et Kms2 a été entièrement renouvelé. La production de Kms1 et 2 représente près de 40 % de la production. Elle est maintenant à l’abri des perturbations récurrentes causées par la fragilité de l’ancien dispositif de protection.

‘’Composée de 5 forages, d’une station de pompage, d’une conduite de transfert, la première phase a été mise en service il y a un an, pour une production moyenne de 17 000 m3/j. Cette production était destinée à améliorer l’accès à l’eau potable de la ville de Rufisque et ses extensions’’, lit-on dans la note.

Quant à la phase 2, elle devrait renforcer l’alimentation en eau potable dans la ville et le département de Rufisque. La prise en charge des besoins de ce département et de ses extensions par Bayakh et Thieudème, permet de soulager le système du lac de Guiers.

‘’En effet, les volumes naguère prélevés sur les conduites alimentées par les usines de Ngnith et Keur Momar Sarr 1 et 2 sont désormais acheminés vers Dakar’’, a précisé le document.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

Egypt reveals details about trove of ancient wooden coffins

Luxor: Egypt's antiquities authorities heave revealed the details of 30 ancient wooden coffins that were recently discovered in the...

World Green Economy Summit held in Dubai to promote sustainable development

Shotlist Dubai, United Arab Emirates - Oct 20, 2019 (CCTV - No access Chinese mainland)1. Various of 2019...

«Occupation Double Afrique du Sud»: une exclue reviendra dans l’aventure

Capitaine rebondissements (alias Jay Du Temple) a frappé une fois de plus, ce dimanche 20 octobre, à Occupation Double...

Inlaks partners FirstBank to launch MoniSafe 500, a teller cash recycler machine in Nigeria

<!--Inlaks partners FirstBank to launch MoniSafe 500, a teller cash...

Lukman Otunuga speaks on factors to trigger success or failure of Nigeria’s budget for year 2020

<!--Lukman Otunuga speaks on factors to trigger success or failure...

Air Algérie engrange un chiffre d’affaire 53 milliards DA

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a engrangé plus de 53 milliards de DA à la fin de juillet...

Must read

Egypt reveals details about trove of ancient wooden coffins

Luxor: Egypt's antiquities authorities heave revealed the details of...

World Green Economy Summit held in Dubai to promote sustainable development

Shotlist Dubai, United Arab Emirates - Oct 20,...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you