Pénurie d’eau à Dakar, Thies et Louga – La séance dexplication de Mansour Faye (Enquête Plus)

0


Une grande partie des régions de Dakar, Thiès et Louga est confrontée à une pénurie d’eau, depuis quelques jours, à cause d’un accident à hauteur de Ngaye Mekhé. Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, qui s’est rendu, hier, sur les lieux, annonce la reprise de l’alimentation en eau, ce matin. Il promet des mesures pour que pareille situation ne se reproduise.

Le pays a du mal à se départir des pénuries d’eau. La nouvelle secoue plusieurs zones des régions de Dakar, Thiès et Louga, depuis le début du week-end. Hier, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement s’est rendu à Ngaye Mekhé où, explique-t-il, au cours d’une manœuvre, un engin de travaux, dans le cadre du projet de Keur Momar Sarr 3 (Kms3) a buté le câble d’une conduite qui alimente Dakar. Mansour Faye souligne que les dents de la pelle l’ont percé. Ce qui a occasionné des fuites importantes nécessitant l’arrêt des pompes au niveau de Nguithe, une zone du Ndiambour.

Depuis, une bonne partie de Dakar s’est retrouvée sans eau. “Heureusement que les équipes de la Sde ont réagi rapidement. Le constat est que ce trou a été carrément réparé. Aujourd’hui, la remise en eau est en cours. Cela veut dire que, d’ici ce soir (hier) ou demain (aujourd’hui) matin, Dakar va retrouver son niveau d’eau qui est en équilibre. Mettant, du coup, un terme à cette pénurie d’eau dans les régions de Dakar à Thiès. La situation va revenir à la normale, dans quelques heures”, assure le ministre. Mansour Faye promet de prendre les dispositions sécuritaires appropriées pour ne pas revivre un tel scénario.

“Il y a deux conduites qui sont très sensibles pour l’alimentation en eau dans la capitale. Il faut que tous les acteurs de la Sones et de la Sde puissent prendre toutes les dispositions de sécurisation nécessaires pour ces conduites. Il ne faut pas que pareilles situations ne puissent plus se reproduire. Nous l’avons vécu, il y a de cela quelques mois au niveau de la Cité des eaux. C’est le même phénomène. Un accident qui arrive”, constate-t-il.

D’autant que, poursuit-il, le traçage est clair. Il faut nécessairement faire la localisation par Gprs pour que, quand il y a des travaux de réalisation aux environs d’une conduite, des dispositions puissent être prises et dans un délai record. “J’ai instruit aussi la Sones pour que des dispositions en termes de surveillance soient prises pour ne plus vivre ce genre de situation. C’est des tuyaux qui datent de 1971. Nous allons faire d’autres projets structurants pour les changer avec une plus grande capacité. Ce sera juste pour augmenter le volume qui va transiter vers Dakar. C’est un projet sur lequel nous sommes en train de réfléchir. Mais retenez que les actuelles conduites tiennent sur plusieurs années”, renseigne le ministre.

Mansour Faye ajoute que des réserves d’eau au niveau des Mamelles ont fait que des baisses n’ont pas été senties dans certaines zones.

Mettre à contribution les maires

Entre autres solutions pour éviter ces ‘’accidents, le ministre souhaite impliquer les maires des environs des projets structurants pour qu’ils sensibilisent leurs populations sur la nécessité de ne pas toucher les tuyaux. Qui ne doivent surtout pas prendre du sable, parce que ‘’cela à des conséquences incalculables’’. “Des dispositions seront prises dans ce sens pour mettre un terme à ce genre de pratique”, promet fermement le ministre.

“Ce qui s’est passé hier, c’est une chose qui est…”

Le maire de Ngaye Mekhé, Dr Maguette Wade, est allé dans le sens de Mansour Faye, en demandant aux populations de prendre conscience des enjeux. “La sécurité incombe d’abord aux populations. Il n’y a pas meilleure police qu’elles. Chacun devrait veiller à la sécurisation de ces tuyaux. Que les maisons s’écartent de ces tuyaux. Qu’on laisse, pour les réseaux à haute tension, des distances assez raisonnables. Nous allons veiller sur cela. Nous procéderons à la démolition de toutes les maisons qui représenteront des dangers pour ce canal”, a conclu le premier magistrat de la ville.

CHEIKH THIAM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.