Nigéria : Diamond Bank vit ses derniers moments sur la Bourse de Lagos

0

(Agence Ecofin) – Le groupe financier nigérian Diamond Bank a définitivement suspendu les transactions de ses titres sur le Nigerian Stock Exchange, le marché financier nigérian où il est encore présent. Cette annonce fait suite à l’obtention de la dernière autorisation relative à sa fusion-acquisition par Access Bank.

« Diamond Bank Plc confirme par la présente que ses actions ont été définitivement suspendues ce 20 mars 2019. Cela lui permettra de déterminer ceux des actionnaires qui seront habilités à recevoir le paiement dans le cadre de la fusion » peut-on lire d’un communiqué adressé aux investisseurs et aux marchés financiers.

Le grand perdant de cette opération risquerait d’être la firme américaine de Private Equity Carlyle Group, qui détient 17,7% des actions de la banque et qui jouit d’une position de premier actionnaire. Cette participation sera diluée dans le cadre du super groupe qui sera créé sur la fusion avec Access.

Mais des analystes nigérians suggèrent que ce n’était pas là le vrai objectif de l’Américain. Il aurait souhaité accroître son exposition à la banque, une idée que combattaient les acteurs du secteur bancaire nigérian. La question aujourd’hui est de savoir si Access Bank peut porter la restructuration de Diamond Bank.

Cette dernière a cessé de créer de la valeur pour ses actionnaires, en raison d’une hausse importante de ses créances douteuses. Jusqu’ici, peu de solutions ont pu être apportées aux banques qui souffrent de ce problème dans le pays. Même les interventions de la banque centrale ne semblent pas avoir été efficace. L’évolution de la fusion sera à suivre. Pour son dernier jour de cotation, l’action Diamond Bank a terminé sur une baisse de 1,69%.

Idriss Linge

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.