Africa News Mozambique: le point sur la situation humanitaire après le...

Mozambique: le point sur la situation humanitaire après le passage d’Idai

-

- Advertisment -

Dès la réouverture de l’aéroport de Beira le 16 mars, MSF a envoyé une équipe d’urgence depuis Maputo, la capitale du Mozambique, pour évaluer les besoins de l’ensemble de la communauté. L’association a également déployé du personnel médical et logistique supplémentaire, et mis en place un approvisionnement en provenance de Maputo, de Bruxelles et de Dubaï.

Les craintes d’une épidémie de choléra généralisée

Compte tenu des inondations massives et des dommages structurels causés au système d’approvisionnement en eau provoqués par le cyclone Idai, le déclenchement d’une flambée épidémique de choléra était quasi inévitable. Par conséquent, dès le 21 mars, MSF a établi une coopération avec le ministère de la Santé pour isoler et soigner les patients soupçonnés de présenter le choléra dans deux centres de santé de Beira.

« Au début, nous avons soigné jusqu’à 200 patients par jour dans une seule unité de traitement du choléra », indique Quezia Monteiro, spécialiste des maladies infectieuses chez MSF. Habituellement, elle dirige une clinique de prise en charge des cas de VIH/sida avancé au centre de santé de Munhava, mais elle a participé plusieurs semaines au programme de lutte contre le choléra mené par MSF. « Les plus touchés étaient, comme toujours, les plus vulnérables : les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées. Nos patients les plus malades étaient également atteints du VIH et nécessitaient un traitement pour ces deux maladies », précise-t-elle.

Lorsque l’épidémie de choléra de Beira a été officiellement déclarée le 27 mars, outre les deux unités de traitement du choléra actives à l’époque, trois centres de traitement de la maladie, d’une capacité totale d’environ 350 lits, étaient déjà en cours de construction par MSF et le ministère de la Santé. Des unités plus petites ont ensuite été installées dans la ville reculée de Buzi, ainsi qu’à Dondo, Mafambisse, Matua et Tica, sur la route entre Beira et la ville intérieure de Chimoio.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

Mubadala weighs debt issuance, plans to invest in Saudi Aramco

Bloomberg/Christopher Pike Business share this article The Gulf region has seen...

Nigeria rejects IMF’s advice to reverse forex restriction policy…

Nigeria has rejected the advice to reverse its policy on restriction of foreign exchange on 43 items that can...

Thousands of unsafe products pulled from Abu Dhabi shelves

Monday, October 21st, 2019 6:22am 123RF Abu Dhabi is stepping up...

Dubai signs global pledge to improve air quality

Monday, October 21st, 2019 6:16am 123RF Dubai is taking further steps...

Saudi Aramco cuts domestic gasoline prices for fourth quarter

RIYADH — Saudi Aramco announced reduced domestic gasoline prices starting from Oct. 20.Aramco's 91 grade - used for most modern...

Saudi Embassy evacuates 132 Saudi citizens from Lebanon

BEIRUT, Oct 21 -- The Saudi Embassy in Lebanon announced on Sunday that it has evacuated 132 Saudi citizens...

Must read

Mubadala weighs debt issuance, plans to invest in Saudi Aramco

Bloomberg/Christopher Pike Business share this...

Nigeria rejects IMF’s advice to reverse forex restriction policy…

Nigeria has rejected the advice to reverse its policy...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you