Le président des Seychelles plonge à 120 m pour défendre l’environnement

0

OCÉAN INDIEN. Le président des Seychelles Danny Faure a été le premier chef d’Etat à lancer un appel pour la défense de l’environnement par plus de 120 m de profondeur, embarqué à bord d’un sous-marin de poche au large d’Aldabra.

«L’océan est le cœur bleu de notre planète. Nous avons besoin d’une action internationale coordonnée et décisive. Nous avons besoin de mesures concrètes comme l’extension des aires maritimes protégées, la gestion durable de la pêche, la réduction de la pollution et la protection de nos océans contre le plastique. Ces problèmes sont plus grands que nous et nous ne pouvons pas attendre qu’ils soient résolus par les prochaines générations. Nous sommes à court d’excuses pour agir et nous manquons de temps.» Les Seychelles donnent l’exemple en annonçant que 30% de ses espaces maritimes seraient classés d’ici l’année prochaine.

Le président seychellois a effectué cette plongée dans le cadre de la mission «Nekton Deep Ocean Exploration». Appuyée par plus de 40 organisations, elle passera sept semaines à étudier la vie sous-marine, cartographier le fond de la mer et poser des capteurs à des profondeurs allant jusqu’à 2 000 mètres autour des Seychelles notamment près de la réserve d’Aldabra, classée au patrimoine de l’Unesco et où se trouve l’une des plus grandes populations de tortues de terre. Les scientifiques recueilleront des données, notamment des échantillons d’eau à différents niveaux, d’espèces, de plantes, de coraux et de planctons. Les résultats de l’expédition contribueront au sommet sur l’état de l’océan Indien prévu pour la fin de 2021.

Alain Dupuis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.