L’appui résolu de la BAD au développement agricole en Guinée

0

Mardi, à l’occasion d’un entretien avec Kassory Fofana, Premier ministre de Guinée, au siège de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, le président de celle-ci, Akinwumi Adesina, a plaidé en faveur de l’agro-industrie et des chaînes de valeur.

Si le prix des matières premières ne cesse de dégringoler et de subir les effets du marché, les prix des produits transformés, eux, ne baissent jamais“, a-t-il souligné, à l’image du cacao et du chocolat. “Nous vous accompagnerons dans la transformation de l’agriculture”, a promis Akinwumi Adesina qui a rappelé que les financements de la BAD en Guinée avaient triplé depuis 2014, passant de $ 180 millions à $ 562 millions aujourd’hui, pour des projets dans l’agriculture, les infrastructures, l’énergie et les connexions routières.

A noter qu’à titre personnel, Akinwumi Adesina a séjourné en Guinée au début des années 1990 pour former, à Coyah, des étudiants en doctorat spécialisés en agriculture, souligne la BAD.

Le Premier ministre guinéen est venu à la BAD pour demander le soutien sur deux projets en particulier, la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) et l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), qui ont été créées le 31 janvier dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.