La cession de 8% du capital de Maroc Telecom bouclée en juin

0

L’Etat marocain veut aller vite dans la cession de 8% du capital de Maroc Telecom. En confiant le conseil et l’arrangement à Upline et Attijari Finances Corp, le gouvernement veut boucler l’opération en juin, écrit L’Economiste selon qui l’Etat encaissera 9,5 milliards de dirhams de cette opération.

Rappelant que le Trésor mobilise une importante partie des recettes de privatisations prévues pour 2019, le journal prévoit que l’opérateur va «consentir une décote pour assurer le succès de l’opération», révélant la suspension du cours de l’action, lundi, dans l’attente de nouvelles informations.

Bien que le gouvernement semble vouloir aller vite et compte «boucler cette opération avant fin juin», il faut d’abord obtenir le visa de l’Autorité des marchés. «En attendant, le Trésor va encaisser 1,8 milliard de dirhams de dividendes dès ce mardi 4 juin».  

Une fois les 8% du capital cédés, l’Etat ne détiendra plus que 22% du capital de Maroc Telecom. Une bonne part qui peut lui permettre un peu de marge de manœuvre en cas de besoin pressant de trésorerie dans le futur, conclut le journal, cité par Le 360.

Le groupe Maroc Telecom a annoncé vendredi 31 mars qu’il «prend acte d’un courrier reçu de la part du ministre de l’Economie et des finances concernant l’intention du Royaume du Maroc de céder dans les semaines à venir une part maximale de 8% du capital et des droits de vote de Maroc Télécom». Une cession qui se fera «à travers des cessions de blocs d’actions et d’une offre publique de vente sur le marché boursier marocain».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.