Africa News Kinshasa/Préliminaire exetat autodidactes : T. Olenga satisfaite du déroulement...

Kinshasa/Préliminaire exetat autodidactes : T. Olenga satisfaite du déroulement mais partagée sur l’âge des candidats

-

- Advertisment -

La ministre provinciale de l’éducation a visité ce dimanche 17 février, le complexe scolaire Kimbuta, un des cinq centres de la capitale retenus pour la passation de l’examen préliminaire des autodidactes à l’examen d’État édition 2018-2019.

Thérèse olenga se dit satisfaite des conditions dans lesquelles se sont déroulées cette épreuve mais reste assez dubitative quant à l’âge du candidat le plus âgé, 72 ans et le moins âgé 15 ans.

“Par rapport à 72 ans, je suis contente est fière, ça nous encourage tous quand on a la passion d’étudier ceci ou celà. vous savez que c’est utile aujourd’hui étudier, connaître et savoir pour sa famille, sa communauté, l’humanité, mais pour celui qui commence à être autodidacte à 15 ans, je me dit qu’à cet âge on ne se présente pas comme autodidacte, on suit le cursus normal”, affirme la ministre provinciale.

Thérèse olenga compte ainsi approfondir la question afin de juger l’opportunité ou pas qu’un élève de 15 ans soit autodidacte ou pas.

En attendant, Olenga interpelle les parents et se réjouit de la gratuité de l’enseignement primaire annoncée par l’actuel chef de l’État.

“C’est le moment pour moi d’interpeller les parents d’envoyer tous les enfants en âge de scolarité à l’école et je voudrais saluer le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui annonce la gratitude de l’éducation et en tant que chef de l’État, je pense qu’il a pris la juste mesure de ce que cela coûte et qu’un budget conséquent sera consacré à l’éducation pour que tous puissent suivre un cursus normal”, explique Thérèse Olenga.

Au-delà de la problématique de l’âge, celle qui est également ministre provinciale du genre de Kinshasa salue la participation de la femme et de la jeune fille estimée à 47%.

“1088 femmes, c’est très bien, c’est presque la parité et cela veut dire que nos mamans et jeunes filles ont compris que dans ce monde à compétence égale, chance égale, il faut que les femmes se donnent les outils nécessaires pour pouvoir assurer cette compétence égale”, renchérit la ministre.

A noter que le nombre de candidats autodidactes cette année à kinshasa est estimé à plus ou moins 2452 contre 2550 l’année dernière.

Élysée Odia

Vous avez aimé ? Partagez !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

Dubai crowned one of the top cities in Lonely Planet’s ‘Best In Travel’ List 2020

Government of Dubai Media Office : Dubai has been named one of the world’s best cities for travellers to...

Kristalina Georgieva, Directrice du FMI à Dakar : les symboles d’une visite

Kristalina Georgieva, Directrice du Fonds Monétaire International (FMI) sera au Sénégal au mois de décembre. Elle a officiellement reçu...

Côte d’Ivoire : l’assureur GNA procède à une augmentation de son capital social, le portant à 11 millions $

(Agence Ecofin) - L’assureur ivoirien spécialisé en IARD, Génération Nouvelle d’Assurances (GNA-CI), a procédé à une augmentation en numéraire...

US Morocco

Secretary of State Mike Pompeo shakes hands with Moroccan...

Uemoa : Le Sénégal affiche un taux d’application de 76%…

Le directeur de la Planification et des politiques économiques, Mouhamadou Bamba Diop, a...

RCA : l’ONG Internews fait don d’équipements au DSIC de l’Université de Bangui mardi 22 octobre 2019 15:22

L'ONG Internews a remis vendredi 18 octobre 2019 aux étudiants du Département des Sciences de...

Must read

Kristalina Georgieva, Directrice du FMI à Dakar : les symboles d’une visite

Kristalina Georgieva, Directrice du Fonds Monétaire International (FMI) sera...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you