Espagne : Le ministre de l’Intérieur appelé à gérer avec le Maroc le rapatriement des MNA

0

Le ministre du Bien-être social du gouvernement autonome de Melilla, Daniel Ventura (Parti populaire), a demandé au ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, de prendre les mesures nécessaires avec les autorités marocaines pour faire respecter l’accord de rapatriement entre les deux pays pour renvoyer les mineurs étrangers non accompagnés (MNA) auprès de leur famille, indique l’agence Europa Press.

«Nous sommes préoccupés par le fait que [ses] déclarations laissent entendre qu’il soit nécessaire d’établir une méthodologie à convenir entre les deux pays afin de procéder au rapatriement des enfants marocains», a déclaré Daniel Ventura, qui a salué la récente visite du ministre de l’Intérieur à Ceuta et Melilla concernant le traitement réservé aux mineurs migrants marocains en Espagne. Europa Press précise que plus de 1 000 MNA sont actuellement à Melilla, la plupart étant Marocains.

Daniel Ventura a rappelé que cet accord de coopération entre l’Espagne et le Maroc relatif à la prévention de l’immigration irrégulière avait été conclu à Rabat le 6 mars 2007. «Le ministre [de l’Intérieur] aurait souhaité le mettre en pratique ; les autorités espagnoles sont tenues d’informer leurs homologues marocains de l’arrivée de ces mineurs dans un délai d’un mois», a ajouté Daniel Ventura.

Pour ce dernier, «la question est de savoir si ces mineurs sont soumis au système de protection ou s’ils ont besoin d’un traitement spécifique, comme le reflètent les réglementations internationales et européennes, ou celles de pays voisins comme la Belgique, lorsqu’ils ont affaire avec des migrants mineurs économiques – circonstances qu’ils déclarent ouvertement –, et non des personnes soumises à une protection internationale, en l’occurrence le statut de demandeur d’asile ou de réfugié».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.