Enceinte à Dubai : cocktail d’activités pour un coup de boost pendant sa grossesse !

Nous ne sommes pas toujours au fait de ce qui est permis ou non de faire comme activités pendant la grossesse, ou bien parfois, nous ne savons tout simplement pas où les trouver… Pourtant, il en existe à Dubai une multitude, pour se sentir au top de sa forme pendant cette période si délicate, où l’on est un peu à fleur de peau… 

On vous en livre quelques-unes ici, avec les adresses où les pratiquer à Dubai, du vrai travail mâché, il n’y a plus qu’à choisir !

 

1. L’ACUPRESSURE/SHIATSU – UNE TECHNIQUE MIRACLE !

Le shiatsu est une discipline japonaise qui s’inspire de la médecine traditionnelle chinoise. Son principe est de stimuler des points spécifiques sur les méridiens du corps pour faire circuler l’énergie vitale et donc de lever des blocages (causés par le stress bien souvent). Grâce à cette technique et après plusieurs séances, on retrouve l’équilibre (homéostasie), en stimulant le propre pouvoir guérisseur du corps.

Comment ? 
Par des étirements et des pressions principalement exercées avec les doigts sur des zones précises du corps (méridiens ou points d’acupuncture). Pour en rassurer certaines, à la différence de l’acupuncture (technique très proche), le shiatsu n’utilise pas d’aiguilles !

Comptez 1h30 pour la première séance, car celle-ci comprend un bilan sur votre bien-être/passé médical/style de vie, une méditation/visualisation guidée, ainsi que le traitement et des conseils à mettre en pratique dans votre vie de tous les jours.
Pour quoi ?
Relâcher les tensions et calmer son esprit
Assouplir les muscles et rééquilibrer le squelette
Renforcer le système immunitaire
Où ? 
Chez GwennZen, à Motor City 
Mobile: +971 55 195 1750

 

2. LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE – UN MASSAGE THÉRAPEUTIQUE

La réflexologie plantaire est une méthode qui utilise le processus naturel d’auto-guérison. Le pied (partie du corps bien trop souvent négligée) est une représentation miniature du corps humain où chaque zone correspond à un organe ou une fonction du corps.

Comment ?

Le réflexologue stimule manuellement ces zones réflexes pour agir sur la partie du corps qu’elles représentent. Comme la femme enceinte a un métabolisme déjà en stimulation, le thérapeute va lui procurer des soins relaxants qui vont agir sur le système nerveux.

Vous entendrez peut-être qu’il est déconseillé de pratiquer la réflexologie sur les femmes enceintes pendant le premier trimestre, ainsi que pendant le dernier mois de grossesse. FAUX ! En revanche, il est impératif de consulter un praticien vraiment spécialisé dans la réflexologie et de ne surtout pas le faire dans le premier centre de soins ou de beauté qui, bien souvent, n’a pas les connaissances nécessaires pour appliquer ce genre de massage sur la femme enceinte.

 

 

Pour quoi ?

Rendre les jambes plus légères et moins douloureuses et soulager les pieds qui sont soumis à un poids généralement bien plus important qu’habituellement (Et oui ! Mais c’est pour la bonne cause ces petits kilos en plus…).

Faciliter la digestion et l’activité intestinale, qui fonctionnent à un rythme plus lent durant la grossesse, car l’estomac et l’intestin se retrouvent compressés par le fœtus.

Soulager les douleurs de dos en débloquant la congestion lymphatique qui provoque la douleur, surtout dans la région lombaire.

Apporter une sensation de bien-être qui résulte du massage plantaire, et qui permet à la femme enceinte de se sentir plus sereine, plus calme, et d’éviter ainsi les contractions liées au stress.

Où ? 

Ou aussi à l’Alternative Medicine Center, avec Célina McNally (Massage Therapist) : +971 4 263 8555

 

3. L’HYPNONAISSANCE – ET SI L’ACCOUCHEMENT CESSAIT DE NOUS FAIRE PEUR ?

L’hypnonaissance (« hypnobirthing » en anglais) est une pratique qui a été développée en Amérique par Marie Mongan et qui est maintenant utilisée dans plus de 45 pays.

L’hypnobirthing permet au couple de comprendre et de connaître tous les mécanismes naturels que le corps et le bébé mettent en place pendant le processus de la naissance. C’est aussi comprendre comment la peur entrave ce processus physiologique et pourquoi la douleur en résulte. À partir de là, l’objectif du thérapeute/coach en hypnobirthing va être d’éliminer toutes les peurs qui pourraient causer de la tension et donc de la douleur.

Comment ?

Via l’utilisation d’outils tels que la sophrologie/respiration, l’hypnose (pour se libérer des peurs principalement), les visualisations positives, les affirmations, etc.

La maman apprend à se créer une bulle de bien-être et on lui apprend à y revenir dès qu’elle le souhaite (au moment de la naissance plus particulièrement). Des ancrages sont créés avec le papa pour qu’il puisse, par exemple, en posant sa main sur l’épaule de sa femme, induire une relaxation encore plus profonde à sa compagne, et ainsi la soutenir durant le travail.

 

 

Pour quoi ?

Eviter l’induction chimique du travail

Aider un bébé en siège à se retourner

Respirer d’une certaine façon pour relâcher les muscles de naissance

Se connecter – profondément – à bébé pendant la grossesse et la phase de travail à l’accouchement

Accueillir bébé dans la douceur et l’accompagner pour ses premières respirations

Préparer son périnée pour éviter des déchirures

Où ?

Avec Jasmine Collin (en anglais) – elle propose des séances individuelles à domicile ou bien en groupe (et en couple) chez Babies & Beyond (Media City) :

Mobile : +971 50 132 3669

Jasmine offre 10% de réduction sur ses cours individuels ou en groupe aux lecteurs de Dubaimadame.

 

4. LE YOGA PRENATAL – VOTRE ALLIÉ GROSSESSE

C’est la même chose que du yoga, mais spécialement conçu pour la femme enceinte ! 

Comment ?

On y travaille l’ouverture des hanches en préparation à l’accouchement, et on évite surtout des postures qui seraient réalisées en temps normal mais qui pourraient, dans le cas d’une grossesse, s’avérer dangereuses pour bébé (et parfois même pour la future maman ; n’oublions pas que notre équilibre nous fait défaut pendant la grossesse). D’où l’importance de bien choisir son cours (prénatal donc !) et d’écouter son corps pendant ces 9 mois.

Pour quoi ?

Activer la circulation sanguine et soulager les jambes lourdes

Tonifier et assouplir les muscles les plus profonds

Prendre conscience de son centre de gravité

Activer le système digestif et réduire la constipation passagère

Renforcer et assouplir son périnée

Se relaxer tout simplement

Où ?

En Studio : Zen Yoga (Umm Suqeim 2 et Emirates Hill) et Om (Greens)

En cours particuliers (cours pouvant aller de 1 à 5 personnes – 300 AED le cours). Contactez Alexandra De Lange : +971 50 987 1200

Une remise de 10% sera appliquée aux lectrices de Dubaimadame sur les cours particuliers. 

 

L’AQUAGYM – SE TONIFIER TOUT EN DOUCEUR

Voilà un exercice à pratiquer sans limite et sans aucun risque en attendant bébé, et qui permet de soulager certains maux de la grossesse !

Comment ?

Il s’agit de séances d’1h dans l’eau, à faire des exercices de respiration, de tonicité, ainsi que de relaxation. 

Pour quoi ?

Activer la circulation sanguine et réduire les sensations de jambes lourdes ou encore de chevilles gonflées

Soulager les douleurs sciatiques en étirant la colonne vertébrale et les muscles du corps (le bébé flotte avec vous plutôt que de pousser sur le nerf sciatique)

Améliorer la forme physique pendant la grossesse et l’accouchement (une pratique régulière d’exercices dans l’eau maintient la tonicité des muscles et augmente l’endurance, ce qui permet également de se rétablir plus rapidement après l’accouchement)

Réduire les nausées

Se relaxer (la séance de relaxation dans l’eau qui est consacrée à la fin du cours est tout simplement magique…)

Où ?

Avec Swimming Wonders (Aquabumps) à la piscine du Hilton Al Habtoor, et bientôt un nouvel endroit à venir. Un pack de 5 cours (sur 5 semaines) coûte 670 AED. Un pack de 10 cours coûte 1100 AED.

Une séance “découverte et rencontre avec l’équipe” est offerte. Si vous veniez à accoucher avant d’avoir fini votre abonnement, pas de panique, vous pourrez reporter vos séances sur des cours d’aquagym postnatal (ils sont en train d’être mis en place pour la rentrée en janvier) ou bien des cours avec votre bébé (à partir de 2 mois).

 

6. LA RELAXATION – MEDITATION

Paradoxalement, la relaxation nous apprend différentes techniques de respiration pour activer le calme extrême qui résonne en nous. 

Comment ?

La relaxation et méditation se retrouvent dans chacune des activités ci-dessus, et peuvent aussi se pratiquer à part entière, à travers des programmes guidés (applications mobiles, bandes-son). Dans ce cas-là, on vous recommande un bon casque audio pour pouvoir se mettre en état de méditation dans n’importe quelle situation (en marchant au bord de la mer, avant d’aller se coucher, au réveil avant tout le monde dans la maison, etc.). 

 

 

Pour quoi ? 

Apprendre à évacuer son stress

Se libérer de ses pensées négatives

Gérer ses émotions 

Se recentrer, se concentrer 

Où ?

Les ZenClass de GwennZen : différentes techniques de relaxation et méditation en cours individuel ou collectif (en français et en anglais) 

Jasmine Collin (hypnobirthing) enregistre des bandes-son de méditation à écouter sans modération pendant la grossesse, et même (ou encore plus !) après l’accouchement.

Le yoga prénatal (Alexandra De Lange) consacre toujours une bonne partie de son cours à cet instant « relaxation-méditation ». À compléter avec l’application mobile de méditation Petit Bambou

 

Cécile, installée aux Emirats depuis janvier et enceinte de 7 mois, nous écrit une série d’articles sur la grossesse à Dubai. 

Elle lance sur Dubai (après Marseille) son concept de location de vêtements de grossesse qui permet à toutes les futures mamans de varier à l’infini leur dressing : La bOonne Mère.

 

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du Jeudi pour recevoir toutes nos actus et suivez-nous sur Instagram ou Facebook !