E-commerce en Tunisie : ces obstacles qui empêchent les entreprises de profiter d’un marché « de 2 à 3 milliards de dinars »

0

Un internaute voulant utiliser sa carte bancaire en ligne (photo d’illustration). © DR

En 2017, les transactions en ligne en Tunisie ont atteint 166 millions de dinars (48 millions d’euros), faisant du pays la quatrième nation en Afrique et la 79e à l’échelle mondiale en 2018, selon l’ONU. Un volume qui pourrait être très largement supérieur, à en croire certains acteurs qui réclament la levée de nombreux obstacles.

Un poisson dessiné, bouteille de bière à la main, au-dessus d’un « sans rancune », emplit désormais la page d’accueil de Bal3a.club, premier site tunisien à proposer l’achat d’alcool en ligne. Seulement, l’annonce coïncidait avec le 1er avril, et il s’agissait d’une farce. Une fausse joie pour les quelque 700 utilisateurs qui ont passé commande en une semaine. Une opération de communication à un coût dérisoire de 4 dinars (1,17 euro), assure l’entreprise d’e-commerce Prodexo, qui se réjouit d’un test réussi et aimerait bien concrétiser le projet.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.