Africa News Démographie et développement : une image de la Côte...

Démographie et développement : une image de la Côte d’Ivoire des prochaines décennies

-

- Advertisment -

Combien la Côte d’Ivoire comptera-t-elle d’habitants les prochaines décennies ? Une étude menée par les experts de l’Office National de la Population (ONP), laisse entrevoir un quasi-triplement de la population à ladite échéance.

De 23 millions d’âmes, selon le recensement de 2014, la population ivoirienne pourrait culminer à plus de 68 millions d’habitants, selon un scénario tendanciel qui, partant de l’hypothèse d’une augmentation lente de l’utilisation de la contraception.
Deux autres scénarios ont été imaginés. Les experts font l’hypothèse d’une accélération de l’utilisation de la contraception, en considérant que le nombre d’enfants par femme se situera autour de 2,2 à l’horizon 2065. Dans une première hypothèse, ils pronostiquent une population de 55 093 732 âmes. Plus optimiste quant à l’intégration de la contraception dans les mœurs, la seconde hypothèse, prévoyant un nombre d’enfants par femme inférieur à 2, estime que la Côte d’Ivoire comptera 43 570 060 habitants. Quelles que soient les hypothèses retenues, les temps de doublement de la population sont très brefs.

Il ressort de cette analyse, que le rythme de croissance de la population ivoirienne reste encore élevé, résultat d’une faible utilisation des méthodes contraceptives. Il importe d’inverser la tendance, car une croissance non maîtrisée de la population peut brouiller les perspectives de développement économique et social, au lieu d’en être le ferment. La Côte d’Ivoire a le potentiel démographique et économique pour devenir un pays émergent, conclut l’étude. Mais, il faut qu’elle s’en donne les moyens : la maîtrise rapide de sa fécondité, notamment. C’est ainsi qu’elle pourra bénéficier pleinement d’un dividende démographique dont la fenêtre est ouverte depuis 1993.

Modérée, la première hypothèse est la meilleure option, estiment les experts de l’ONP. Ce scénario suggère en effet que les efforts en matière d’utilisation de la contraception doivent cibler un taux oscillant entre 55% et 65%, et viser un niveau de fécondité de deux (2) à trois (3) enfants par femme, de sorte à retarder au maximum le déclin démographique constaté par ailleurs dans la plupart des pays ayant réalisé leur transition démographique.

Ils y vont de suggestions diverses, dont une vaste campagne de communication pour le changement social et comportemental sur l’ensemble du territoire national et l’utilisation des moyens de contraception afin de lutter contre les grossesses à risques, précoces, rapprochées, tardives, nombreuses et les grossesses en milieu scolaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

UAE: ekar Teams Up With CAFU

The region’s carshare operator ekar, looking to confirm that its fleet is always ready to launch a full...

Mac Rak joins the Rack Manufacturers Institute

Posted on Oct 21, 2019 ...

Praia: Le maire est confiant que la municipalité sera en mesure de respecter 99% de ses engagements de 2016

Praia, 21 oct (Inforpress) – Le maire de Praia s’est dit confiant que la municipalité sera en mesure de...

Tunisie : Majoration de la masse salariale de 520 milliards pour l’année 2020

Selon les dispositions présentées dans le PLF de 2020, la masse salariale subira une majoration de près de 520...

1,7 million de touristes tunisiens en Algérie

Le ministre algérien du Tourisme et de l’Artisanat a annoncé que 1,7 million de citoyens tunisiens ont visité...

Must read

UAE: ekar Teams Up With CAFU

The region’s carshare operator ekar, looking to confirm...
- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you