Côte d’Ivoire: Une feuille de route de développement des secteurs pétrole et énergie 2021-2030 en élaboration

0

Acteurs tant privés que de l’administration publique mènent à Yamoussoukro, les 15 et 16 juillet 2019, des réflexions approfondies sur le développement et l’avenir des acteurs des secteurs Pétrole et Energie. C’est tout le sens du séminaire Pétrole et Energie 2019, qui a ouvert ses portes sur le thème « Etat des lieux et perspectives des secteurs pétrole et énergie. » Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Abdourahmane Cissé, a indiqué à l’entame des travaux que l’objectif, c’est de faire des secteurs pétrolier et énergétique de la Côte d’Ivoire un des piliers du développement économique de la Côte d’Ivoire et une source de création d’emplois pour la jeunesse. Il s’agit, selon lui, dans une approche participative, de faire des recommandations pragmatiques et novatrices, pour traiter les difficultés, enjeux ou défis.

Celles-ci seront déclinées en plans d’action sur le court terme (2019-2020) et les moyen et long termes (2021-2030) avec des indications claires des responsables de la mise en œuvre de ces actions. « Ces plans constitueront la feuille de route de développement des secteurs pétrole et énergie de Côte d’Ivoire jusqu’à l’horizon 2030 », a précisé le ministre.

Des progrès énormes enregistrés de 2011 à ce jour

Abdourahmane Cissé a affirmé que ces assises se tiennent dans la droite ligne des séminaires de 2012 et 2016 qui ont permis d’élaborer des plans d’actions stratégiques à l’horizon 2020 et 2030, à l’origine de progrès importants accomplis aussi bien dans le secteur du pétrole que celui de l’énergie. Entre autres, dans le secteur du pétrole, l’amélioration de la gouvernance des contrats pétroliers à travers un audit des Contrats de partage de production (CPP) des blocs en production ; la finalisation de la restructuration de la dette financière de la SIR par la levée des fonds par emprunt sur le marché national et international de 373 milliards de Fcfa et la promotion des blocs pétroliers avec la signature de quatre nouveaux Contrats de Partage de Production (CPP) avec deux majors pétroliers / TOTAL E&P et Eni.

Dans le secteur de l’énergie, Abdourahmane Cissé a cité la baisse du tarif social de l’électricité de 20% du prix du KWh, en faveur des abonnées au tarif domestique social (5A), avec plus de 930 000 abonnés en ont bénéficié depuis le 1er janvier 2019 et l’électrification de 115 localités à fin mai 2019 dans le cadre du PRONER ; la finalisation du refinancement de la dette du secteur de l’électricité, ayant permis de régler les arriérés du secteur envers les IPPs et les gaziers, etc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.