Cameroun – Développement: Plus de 180 millions de FCFA pour éclairer la ville touristique de Dschang à l’énergie solaire

0

Ville de Dschang Archives

Ce projet fruit de la coopération décentralisée avec l’Allemagne, vise à améliorer l’éclairage public et lutter contre l’insécurité dans cette ville du département de la Menoua.

Le projet de pose des lampadaires à énergie solaire dans la ville universitaire et touristique de Dschang, est  en cours d’implémentation depuis 2014. Mais, c’est finalement  en 2019 que le projet prend corps.

«Dans le cadre de la coopération décentralisée, l’Allemagne a accompagné les collectivités territoriales décentralisées par le biais du FEICOM. Nous étions en compétition afin d’obtenir le financement de trois projets: la création et la construction de la station de traitement des boues de vidanges, la construction d’un centre commercial et la pose des lampadaires solaires. Dschang a été retenu dans cette dernière catégorie», explique  Baudelaire Donfack, le maire de la commune de Dschang dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 4 juin 2019.

Le maire de la commune de Dschang précise que, «dans les pratiques de coopération, le processus prend beaucoup de temps. Les acteurs qui doivent s’impliquer dans sa mise en œuvre doivent être informés et formés. Les études, la maturation, et l’approbation par les partenaires et puis le projet ont pris un peu plus de temps. La mise en œuvre effective du projet a commencé. Des lampadaires ont été déjà installés dans certaines artères de la ville. Les populations sont informées depuis 4ans. Elles ont attendu sa mise en œuvre».

Ce  premier projet de pose des lampadaires à énergie solaire dans la ville universitaire et touristique de Dschang, est financé à hauteur de 184 millions de FCFA  à travers la coopération décentralisée avec la République fédérale d’Allemagne par le biais de la banque des communes.

«Dans une ville cosmopolite avec une forte présence de la communauté estudiantine et en proie à des coupures intempestives d’électricité, ce projet vient répondre à un besoin pressant depuis son annonce en 2014. La pose des lampadaires solaires dans « la cité du savoir », vient également  contribuer à la lutte contre l’insécurité tout en facilitant le déplacement des personnes et des biens nuitamment», peut-on lire dans le journal.

 

Auteur:

Béatrice KAZE

 @T_B_A

  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez

<!–

–>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.