Autorité du Bassin du Niger : Les députés membres de l’organisation sensibilisés à la convention de l’eau

0

Le rideau est tombé, jeudi, sur l’atelier du Réseau régional des députés des États membres de l’Autorité du bassin du Niger (Abn).

La deuxième journée de ce séminaire qui a eu lieu du 10 au 11 avril, au Grand hôtel du Plateau, était consacrée à la convention de l’eau.

Objectif : sensibiliser la représentation nationale de l’Abn à la nécessité de promouvoir la quantité, la qualité et l’utilisation durable des ressources en eau transfrontalière en facilitant la coopération.

A cet égard, le colonel Ehoussou Baptiste, représentant Alain Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts, a rappelé que la convention sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontalière et des lacs internationaux a été adoptée en 1962 à Helsinki, la capitale finlandaise et mise en vigueur en 1996.

Celle-ci, à l’en croire, est un instrument juridique qui appelle à la coopération transfrontalière dans le domaine de l’eau, la prévention des conflits et la promotion de la paix et de l’intégration régionale.

Abderahim Bireme Hamid, secrétaire exécutif de l’Abn, a indiqué que les assises d’Abidjan ont pour objectif de présenter les grandes lignes de cette convention aux députés du réseau régional.  Il a insisté sur le fait que les états membres de l’Autorité doivent s’engager véritablement auprès de leur organisation en vue de l’appuyer dans sa mission consacrée au développement socio-économique des populations du bassin et dans la coopération entre ses Etats membres.

M. Hamdi a remercié les partenaires techniques et financiers pour le soutien qu’ils apportent à l’Autorité du Bassin du Niger. Ce qui a permis, a-t-il poursuivi, de lancer le programme intégré de développement et d’adoption au changement climatique (Pidacc) et le projet d’amélioration de la Gestion intégrée des ressources en eau.

A l’ouverture de l’atelier, le 10 avril, le président du réseau régional des députés de l’Abn, Abdoulaye Fofana, avait informé que la rencontre de ce jour-là allait être mise à profit pour dresser le bilan de l’organisation qu’il préside depuis deux ans et dégager les perspectives.

KANATÉ MAMADOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.