Assurances en Côte d’Ivoire: 360 milliards de F Cfa de chiffre d’affaires

0

Réunis en assemblée générale, les assureurs ont pris des résolutions pour faire évoluer leur secteur d’activité.

L’assureur qui ne raconte pas d’histoire. L’évocation de cette nouvelle réclame de la société d’assurances AAA devenue Leadway par le président de l’Asa-Ci (Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire), M. Saliou Bakayoko, Directeur général de Sunu Vie Côte d’Ivoire, a déclenché l’hilarité générale. Surtout lorsque le président des assureurs l’a accompagné d’un malicieux: « est-ce à dire qu’il y a des assureurs qui racontent des histoires ? »

Le fait est que les assureurs ont bien conscience de leur déficit d’image au sein de la population qui ressasse, à leur encontre, plusieurs griefs dont le sempiternel défaut de paiement ou le paiement tardif et souvent échelonné des primes lors des sinistres, notamment dans la branche automobile.

Le Directeur général des assurances en Côte d’Ivoire, M. Karim Diarrassouba qui représentait le ministre de tutelle, Adama Koné, ministre de l’Economie et des Finances à l’assemblée générale d’hier au siège de l’Asa-Ci, à Cocody, s’est fait fort de rappeler, dans son mot d’ouverture, l’exigence de respect des textes et des engagements envers les assurés pesant sur les assureurs. Avant de se réjouir du dynamisme de ce secteur qui affiche un taux de croissance régulier de 8% depuis dix ans. Le chiffre d’affaires des assurances est, en effet, passé de 195 milliards de F Cfa en 2008 à 360 milliards de F Cfa au 31 décembre 2018.

Les 33 sociétés d’assurances prises en compte dans le rapport de l’Asa-Ci pour l’exercice clos au 31 décembre 2018 affichent un chiffre d’affaires de 360,1 milliards de F Cfa contre 329,2 milliards en 2017, a corroboré le président de la faîtière des assureurs, dans sa présentation des chiffres majeurs du marché. Ce qui représente un taux de croissance de 9%, a-t-il indiqué. Les branches vie affichent 154,6 milliards de chiffre d’affaires, quand les sociétés de non vie totalisent 205,6 milliards de F Cfa.

Comme faits marquants du marché ivoirien de l’assurance en 2018, M. Saliou Bakayoko a évoqué l’arrivée d’un nouveau réassureur, Hannover Ré, la transformation de AAA vie en Leadway Vie, la levée de l’administration provisoire de La Loyale assurances ou le retrait de l’agrément d’Ogar Assurances.

Au titre des chantiers en cours, qui devraient élargir les perspectives de développement de l’assurance en Côte d’ivoire (moins de 2% de taux de pénétration de l’assurance dans la population), M. Bakayoko a évoqué la dématérialisation des actes, l’automatisation des contrats d’assurance automobile et l’adoption d’un plan stratégique triennal.

Valentin Mbougueng

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.